Menu

L’hypnose en anesthésie : pourquoi et avec quelle formation ? Dr Christian SCHMITT




L’hypnose en anesthésie : pourquoi et avec quelle formation ? Dr Christian SCHMITT

Médecin anesthésiste, Président de la Confédération Francophone d'Hypnose et Thérapies Brèves 2012-2013

Alors que les techniques actuelles en anesthésie sont de plus en plus  performantes, quelles sont les raisons qui m’ont amenées à m’intéresser à  l’hypnose et à l’utiliser au quotidien.

La découverte en 2005 en Alsace de son utilisation en douleur aiguë est la résultante conjuguée d’une opportunité et d’une curiosité personnelle. La découverte de sa réalité tant par des expériences personnelles que plus tard par l’utilisation dans mon métier ont permis l’émergence d’une véritable alliance entre mon métier d’anesthésiste et la pratique quotidienne de l’hypnose

Lors de la prise en charge anesthésique, l’étape primordiale d’accueil du patient positive  une transe spontanée négative. Facilitations des gestes sensibles et utilisation conversationnelle de l’hypnose lors de toute induction d’anesthésie générale, préparent le réveil et les suites opératoires. Lors d’anesthésies locorégionales, le travail est  poursuivi  lors de l’acte opératoire.

La phase post opératoire bénéficie de cette alliance contractée avec le patient et des suggestions antérieures  avec amélioration du confort post opératoire. Les mercis du patient témoignent  de l’effet bénéfique de cette alliance. Une formation initiale de qualité est indispensable. L’apprentissage des techniques hypnotiques  véritablement axée sur la douleur aiguë doit mêler l’intervention de formateur médecin anesthésiste, et nombreux exercices, afin  de débuter au mieux dans son monde professionnel parfois hostile à cette nouveauté.

Les formations complémentaires en hypnose sous forme de modules complémentaires  permettent d’approfondir ses compétences dans certains secteurs du métier comme la pédiatrie, l’obstétrique, la douleur chronique. Dès lors peut s’envisager  une formation , dans les apparences seulement, en dehors du champ de l’anesthésie telle  que celle en hypnose et thérapies brèves. L’apport de cette dernière formation appliquée au métier de médecin anesthésiste permet progressivement d’acquérir une confiance en soi et plus d’aisance. Ces nouveaux apprentissages, véritables alliés au quotidien  peuvent alors pleinement être utilisés dans de nombreux champs du métier et en particulier en obstétrique, mais aussi en consultation pré-anesthésique par exemple. En  consultation pré anesthésique.  la communication avec le patient et son système, ses phobies,  ses angoisses, sont mieux pris en charge. La grossesse est  accompagnée au mieux, non seulement  par une préparation à l’accouchement avec gestion de la douleur aiguë, mais aussi pour  la réussite de ce tournant de vie permettant ainsi de parler plus justement de préparation à la naissance.

Parfois même des formations ou perfectionnement dans le champ de la psychothérapie trouvent leurs applications dans le métier d’anesthésiste et cimente une véritable alliance anesthésie-hypnose. Dans le cadre de la formation il est indispensable de maintenir parallèlement une émulation locale des pratiquants de l’hypnose. La création  d’une association permet de conforter les participants dans l’introduction des techniques hypnotiques dans leurs établissements respectifs et d’organiser des perfectionnements locaux plus facilement accessibles.

La participation en tant que formateurs de membres de ces associations à des formations régionales et nationales est un marqueurs de la réussite du processus de formation individuel. Au même titre que la participation aux différents congrès et séminaires révèle la même dynamique.

Objectifs :
    •    Motiver les soignants en douleur aiguë à se former à l’hypnose
    •    Savoir choisir une formation permettant une mise en pratique quotidienne
    •    Motiver les hypno-thérapeutes en milieu anesthésique  à explorer les autres champs d’activité
 



Laurent GROSS
Président du CHTIP, hypnothérapeute, Kinésithérapeute, Psychothérapeute. Rédacteur en chef. En savoir plus sur cet auteur

Rédigé le 13/11/2015 à 13:54 | Lu 475 fois modifié le 13/11/2015





Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 7 Août 2017 - 16:05 Des étoiles pour guide. Sophie Cohen

Mercredi 1 Février 2017 - 17:05 Hypnose, médecine générale, sommeil

Revue Hypnose & Thérapies Brèves | Livres en Hypnose et Thérapies Brèves | Congrès & Formations en Hypnose | Hypnose dans l'e-media




Suivez-nous
Twitter
Pinterest
Facebook
Google+



Agenda Formation
Paris: Le Collège d'Hypnose de Paris assure les Formations en Thérapies Brèves Orientées Solutions, EMDR-IMO, Hypnose Ericksonienne & Kinésithérapie