Menu

Comptes rendus par Julien BETBÈZE. Revue Hypnose & Thérapies brèves n°65




La petite bibliothèque de l’approche narrative, sous la coordination de Catherine Vérilhac, InterEditions

Dans le sillage de Milton Erickson et de Gregory Bateson, l’approche narrative réintroduit l’intentionnalité relationnelle et la résistance au discours dominant qui enferme les sujets dans une souffrance identitaire. Cet ouvrage collectif de grande qualité réunit des praticiens aguerris de l’approche narrative, et nous aide à comprendre toutes les filiations culturelles (Bruner, Derrida, Vygotski, Foucault...) qui ont nourri la créativité de Michael White. Comme le dit David Epston en conclusion de ce livre, concernant « les esprits de la thérapie narrative, voici ce qui me vient à l’esprit : l’enthousiasme, l’impertinence, l’improvisation, l’imagination, l’indignation légitime face à l’injustice, la solidarité avec ceux qui souffrent, la créativité collective et la fascination pour le mystère et la magie qui sont au coeur de la vie de tous les jours ». Les auteurs ont été sélectionnés en concertation avec David Epston, David Denborough et Cheryl White. Merci à Catherine Vérilhac d’avoir brillamment coordonné cet ouvrage et donné à chaque auteur la possibilité de développer sa créativité dans un ensemble cohérent et passionnant.


Je t’aime parce que je tiens à moi. Quand aimer l’autre nous rend meilleur, Massimo Bartoletti, Bruxelles, Satas

Voici un petit livre, par la taille, mais plein de notations et de réflexions intelligentes pour la prise en charge des couples. Cet ouvra - ge écrit par un psychologue du centre de thérapie stratégique d’Arezzo est caractérisé, comme tout ce courant stratégique, par sa clarté d’exposition associée à un pragmatisme d’une grande pertinence. Massimo Bartoletti donne aussi quelques conseils avisés sur la façon d’aborder la séparation du couple afin que les enfants ne se sentent pas enfermés dans la culpabilité.



Migraine & Hypnose, Niamh Flynn, Geneviève Perennou, Bruxelles, Satas

Ce livre, écrit à quatre mains par une psychologue et une infirmière, est avant tout destiné aux patients suivis en hypnothérapie pour des migraines. Cet ouvrage fait preuve de pédagogie pour rendre les patients plus autonomes par rapport à leur souffrance, en les aidant à comprendre les enjeux liés à leur prise en charge. Il propose des pistes efficaces dans la prévention ou la gestion des crises migraineuses, notamment grâce à un livret d’exercices bien construit et simple à s’approprier.


La modélisation hypnotique. Réveillez le génie qui dort en vous !, Dr Olivier Benarroche, Bruxelles, Satas

Après un rappel bien documenté dans l’histoire de l’hypnose et des neurosciences, sur le rôle de l’identification, du mimétisme dans la constitution de la personnalité, de l’expression des capacités du sujet, l’auteur propose un protocole de modélisation hypnotique. Ce protocole est très bien décrit avec trois phases : préparation, modélisation, application. Chacun peut trouver un modèle auquel s’identifier, ce peut être Léonard de Vinci pour la créativité, Milton Erickson pour les compétences thérapeutiques, etc. Un livre à la fois sérieux et ludique.



Compte rendu par Sophie COHEN: Consolations.

Celles que l’on reçoit et celles que l’on donne, Christophe André, Iconoclaste J’ai pris du plaisir à lire ce livre qui m’a touchée. Il est écrit par Christophe André qui s’ouvre et livre certaines de ses réflexions avec beaucoup d’authenticité et de poésie. Il évoque des situations difficiles où il existe des possibilités de consolation. L’art, les livres, les liens avec les autres, la poésie, les présences, la marche... sont autant de possibilités de se consoler. Christophe André décrit aussi ce qui nous désole. Avec évidemment la perte et la tristesse, mais aussi les pensées que l’on peut entretenir au point de gâcher la vie bonne. Il évoque son expérience personnelle de la maladie. Un livre très humain comme la voix consolatrice d’un ami qui comprend. L’auteur, en sa qualité de psychiatre, cite des études scientifiques. Ce livre est aussi un bel objet de couleur orangé, les typographies utilisées sont agréables à la lecture. De très belles phrases, des témoignages touchants. Christophe André développe la notion de croissance post-traumatique. Il y aurait trois étapes de reconstruction : survivre, se remettre à vivre, mieux vivre... c’est-à-dire intégrer l’adversité et s’en trouver enrichi.

Commandez la revue Hypnose et Thérapies Brèves

. Julien Betbèze, rédacteur en chef, éditorial : « Créer des liens »

. Jean-Marc Benhaiem nous invite à ne pas nous focaliser sur le symptôme mis en avant dans la demande thérapeutique : il s’agit plutôt de chercher à mobiliser l’énergie bloquée dans d’autres symptômes apparemment secondaires, et ainsi de désorganiser les rigidités pathologiques et amener le changement. Une clinique pleine de sagesse !

. Sophie Tournouër utilise le questionnement centré solution pour défaire les addictions sexuelles conjuguées à la prise de produits psychoactifs. Le déroulé du verbatim nous permet de saisir la logique interne aidant les individus à se libérer de cette pratique asservissante du « chemsex ».

. Mady Faucoup Gatineau nous prend par la main pour rencontrer Théo, un rebelle de 5 ans qui fait sa loi et sème la zizanie dans la famille. Nous découvrons l’utilité de la TLMR (thérapie du lien et des mondes relationnels) pour construire un cadre familial sécure dans lequel chacun va pouvoir retrouver sa place.

Dossier thématique : Histoires et métaphores
. Alicia Mangeot nous raconte des métaphores « sur mesure », favorisant ainsi des changements de comportement en rapport avec les intentions relationnelles des patients. Elle nous donne plusieurs exemples d’utilisation stratégique de métaphores (bibliothèque, cercles relationnels, mille-pattes) favorisant la coopération dans la séance, et la réalisation des tâches indirectement proposées.

. Virginie Serrière exprime une grande finesse dans son appropriation du questionnement narratif : à travers l’animation d’ateliers d’écriture, elle témoigne de la possibilité pour chacun de redevenir auteur de sa vie.

. Marie-Clotilde Wurz-de Baets nous montre sa créativité dans l’utilisation du langage métaphorique pour induire une transe de réassociation chez une jeune femme confuse après une rupture sentimentale.

. Espace douleur douceur
. Gérard Ostermann, éditorial : « Autour de la douleur »


. Stéphane Graf nous montre l’importance de ne pas se focaliser sur le symptôme mis en avant dans la plainte, mais d’intégrer la douleur dans l’unité corporelle.

. Stéphanie Delacour, dans un cas de dyspareunie, met aussi en évidence la pertinence de ne pas centrer la thérapie sur le symptôme, et de percevoir le lien entre la douleur et la rupture d’homéostasie. Grâce à sa prise en charge et à la remise en place de compétences émotionnelles et relationnelles, la patiente va retrouver une vie plus sécure avec une nouvelle relation à son corps.Dans cette période de sortie de la Covid, où les salles obscures se remplissent à nouveau, Sophie-Isabelle Martin et David Simon revisitent pour nous la technique de la salle de cinéma pour travailler avec des patients douloureux ayant très peu de protection. Les interactions sont très bien décrites, avec les multi-dissociations permettant de travailler en sécurité. Un exemple clinique illustre cette pratique avec pédagogie pour que chacun puisse s’approprier cette technique.

. Sophie Cohen expose un cas de bruxisme lié à des croyances limitantes autour des combats de la vie. Après une régression en âge, la patiente pourra retrouver son regard émerveillé de petite fille devant la photo d’une forêt et retrouver ainsi calme intérieur et détente.

. Christine Allary nous emmène en mission humanitaire et nous fait partager la conduite d’une séance d’hypnose faite en traduction simultanée avec le chirurgien. Elle décrit avec précision les effets de cette technique novatrice et fédératrice pour les participants.

. Serge Sirvain décrit une situation clinique émouvante dans laquelle il est amené à mettre en place une sédation terminale chez une patiente de 93 ans atteinte d’une tumeur digestive invasive. Il explique comment la position de non-savoir et l’imaginaire partagé autour d’une métaphore culinaire vont accompagner un endormissement terminal apaisé et en relation.

Et nos rubriques
. Nicolas D’Inca : culture monde « Une perceptude venue du désert ».
. Adrian Chaboche : Les champs du possible « Un lâcher de ballon bien étrange ».
. Sophie Cohen, nouvelle rubrique : bonjour et après « Clémentine et la chaleur qui fait fondre la plaque ».
. Stefano Colombo et Muhuc : Quiproquo… « Métaphores »


Laurence ADJADJ
Hypnothérapeute, dirige le Cabinet d'Hypnose, EMDR-IMO de Marseille 13008., Psychologue,... En savoir plus sur cet auteur

Rédigé le 03/02/2023 à 15:13 | Lu 663 fois modifié le 03/02/2023





Nouveau commentaire :

Revue Hypnose & Thérapies Brèves | Livres en Hypnose et Thérapies Brèves | Congrès & Formations en Hypnose | Hypnose dans l'e-media




Suivez-nous
Twitter
Pinterest
Facebook
Google+

Agenda Formation
Hypnose Ericksonienne, Médicale et Thérapeutique. Thérapies Brèves, EMDR. Formations en Hypnose, Formation en EMDR, Thérapeute des Instituts Milton Erickson à Paris, Marseille, Bordeaux, Nancy


Autour de l'Hypnose: EMDR, Thérapie Brève & Intégrative. De la Formation au Thérapeute. Paris, Marseille, Nancy